Wednesday, February 1, 2012

Pirates des Caraïbes: A la recherche du marin perdu

"A la recherche du marin perdu" est la première phase de notre campagne de LotHS (Legends of the High Seas). Chaque phase contient plusieurs actes (scénarios naratifs). A la fin de chaque phase, une partie de l'histoire sera ensuite dévoilée et certains bonus/malus seront alors accordés aux joueurs en fonction des résultats acquis pendant les actes.

                             
Nous sommes en 1716. Comme vous le savez déjà, Meadows fût capturé par les membres de la Royal Navy lors d'une embuscade (voir Acte I). Interrogé dans les cachots de Port Royal, notre ami parlera sous la torture du fer rouge et de la promesse de liberté, dévoilant toutes les informations en sa possesion. Voici son récit :


"C'était en 1663, trois ans après la prise de Port Royal aux mains de la marine anglaise. Un capitaine du nom de Ortega Valleroja, un ancien mercenaire, préféra aller sur le continent, à la recherche de l'or inca tellement convoité, que de prêter main forte à la couronne espagnole. Il s’enfonça avec son équipage dans les profondeurs de la forêt amazonienne afin d'y retrouver les anciens vestiges d'un temple enfui. Ces ruines, selon la rumeur, regorgeraient de richesses fabuleuses appelées "L'Or des Dieux". Après de longs mois d'explorations, lui et ses hommes, du moins ceux qui survirent aux maladies nombreuses, débouchèrent enfin sur les ruines perdues. Et de l'or ils trouvèrent. Et ils revinrent avec des coffres et des mules. Et pillèrent tout l'or qu'ils puissent emporter et le ramenèrent dans les cales du Maria Magdalena. C'est à bord de ce galion que le capitaine Valleroja pris le large vers l'Europe en l'an 1666. L'ironie du sort veut que cette année-là connu de violentes tempêtes dans les Bahamas et le Maria Magdalena sombra avec tout son équipage et son contenu au large des côtes de Cuba. Mais chaque naufrage à ses survivants. Et il en fût un. Juan Viglia. Trente ans plus tard, il vit toujours. Et il est dit que celui-ci dessina un carte avec les coordonnées du naufrage."


                                                                           
Hélas pour Meadows, la promesse de liberté ne lui fût pas accordée. On le pendit haut et court le lendemain à l'aube. Servant d'exemple à ceux qui se donnent à la piraterie, son cadavre fût laissé visible aux yeux de tous jusqu'à sa décomposition.

De son côté, la Royal Navy désigna le capitaine Francis Wellesley pour retrouver la piste du marin perdu. Il fût également déchargé à retrouver la trace de William Ness. Le pirate est toujours en liberté et possède les mêmes informations, si pas plus, à propos du galion et de Juan Viglia.

Et Jimmy Bones, me demanderez-vous ? Il reçu son pardon le jour de la pendaison et il n'a pas dit son dernier mot...

1 comment:

  1. Bluehost is definitely the best website hosting company with plans for all of your hosting needs.

    ReplyDelete